Comment bénéficier du Prêt Action Logement ?

Salarié dans le secteur privé, vous souhaitez investir dans la construction ou l’acquisition d’un logement ? Certaines dispositions peuvent vous faciliter cette démarche par le biais du Prêt Action Logement. Voici donc tout ce qu’il faut savoir afin de bénéficier de ce financement.

Quelles sont les conditions pour bénéficier du Prêt Action Logement ?

Le Prêt Action Logement ou 1  % logement concerne les salariés de certaines entreprises dans le secteur privé. Il s’agit plus précisément des salariés des entreprises assujettis à la participation des employeurs à l’effort de construction ou PEEC. Ces salariés doivent être primo-accédants ou en mobilité professionnelle et ayant également des ressources ne dépassant pas un certain plafond.

Les logements qui peuvent être financés par un Prêt Action Logement ?

Le Prêt Action Logement finance l’acquisition de logement, l’aménagement d’un terrain dans le but d’y construire un logement. Il finance également l’acquisition de locaux non affectés au logement dans l’optique de sa transformation en logement. Les logements financés doivent également remplir certaines conditions, comme les normes de performance énergétique en vigueur. Le futur propriétaire doit également s’y établir pendant toute la durée du prêt sous peine de remboursement du prêt octroyé.

Comment obtenir un Prêt Action Logement ?

Les démarches pour obtenir un Prêt Action Logement commencent par le dépôt d’une demande auprès de service des ressources humaines de votre entreprise. Ensuite, il faut remplir les dossiers octroyés par ce service. Dans le cas où ce serait un organisme qui se charge du Prêt Action Logement comme le collecteur de la PEEC, il vous faut le contacter directement et c’est là qu’il faut déposer la demande et remplir les informations demandées par cet organisme en question.

Quel montant peut-on obtenir pour un Prêt Action Logement ?

Le prêt 1  % n’est pas automatiquement accepté, votre employeur peut en effet refuser la demande malgré que vous remplissiez toutes les conditions. Il se peut qu’il y ait un ordre de priorité basé sur la situation de chaque employé. Toutefois, si le prêt 1 % est accepté, celui-ci représente à peu près 30 % du goût global de votre investissement logement. En effet, il s’agit d’un complément de financement avec un taux qui équivaut au livret A si le taux est supérieur à 1 %, mais il est de 1 % par an s’il n’est pas supérieur à 1 % assurance non incluse avec une durée maximale de 20 ans. Le Prêt Action Logement n’est pas lié au contrat de travail ainsi il n’est pas à rembourser par anticipation dans l’éventualité où le salarié emprunteur quitte l’entreprise. Pour en savoir davantage, vous pouvez vous référer aux codes sur la construction et l’habitation.